Comment choisir sa potence de vélo ?

La potence de vélo est un élément du guidon. Elle rattache le cintre à l’axe de direction du cadre se situant sur la partie supérieure de la fourche. De ce fait, les questions qui se posent sont : comment choisir une bonne potence de vélo ? Quels sont les différents types de potence de vélo ? Quel est l’avantage de bien choisir la potence vélo ?

Comment faire pour bien choisir une bonne potence de vélo ?

Afin qu’on puisse choisir la bonne potence de vélo, il y a quelques points essentiels qu’on devra prendre en compte. Tout d’abord, il est nécessaire de savoir pour quelle fonction on va pratiquer le vélo. Si pour une pratique sportive, on doit choisir la potence un peu plus longue avec une petite inclinaison. D’ailleurs, si on utilise le vélo à l’usage extrême, il faut choisir la potence courte qui mesure entre 0 à 60 mm. Si on l’utilise au quotidien, une potence moyenne qui mesure environ 60 à 100 mm est nécessaire. Ensuite, l’inclinaison de potence est importante. Celle-ci n’a aucun effet sur la position du vélo : plus l’angle est adapté, plus le poste de pilotage sera haut. En effet, on sera plus droit et plus en arrière sur le vélo. A l’inverse, une potence un peu plus basse pourra entraîner une tendance de coucher et de faire progresser l’aérodynamisme. Enfin,  il faut se rendre compte du diamètre de montage de la potence dans le pivot de la fourche. Cela pourra être mesuré à environ 1″, à 1″1/8 ou à 1″1/4. Le montage du cintre pourra être aux mesures standard  de 26 ; 31,8 ou plus rarement 35 mm.

Les différents types de potence vélo

En général, il existe deux types de potence de vélo, ce sont : la potence plongeur de vélo et la potence Aheadset. La potence plongeur de vélo est le type le plus ancien mais elle est encore disponible sur le marché. Cette potence vélo se fixe sur le vélo en coulissant la barre de la potence sur le cylindre de direction. D’ailleurs, la potence plongeur est plus lourde que l’autre type. La potence Aheadset est un nouveau modèle de potence vélo. Elle est entré sur le marché vers les années 90. Ce type de potence s’installe sur le pivot de la fourche. Cette potence est plus pratique grâce à sa fixation par pince. Plus la pince est sur une plus grande partie de vélo, plus le pincement sera efficace. Bref, on sait maintenant les deux type de potence donc on pourra choisir ce qui correspond à notre besoin.

L’importance de bien choisit la potence de vélo

Le choix d’une potence est important pour celui qui voudra monter sur un vélo parce que la potence, la direction et la fourche constituent un ensemble. C’est pour ça que ces trois éléments sont obligatoirement compatibles. De plus, avoir choisi une bonne potence est importante car celle-ci est l’un des composants à ajuster aux autres pièces. Pour jouir d’un bon positionnement sur la bicyclette, la pression éprouvée dans les mains et dans les bras du pilote est importante.

Avec quoi se protéger de la pluie à vélo ?
Tout savoir sur le montage dynamo sur roue de vélo