Tout savoir sur le montage dynamo sur roue de vélo

En général, la dynamo sur roue est usée pour deux pratiques du vélo : trajets sur de longues distances, voyages à vélo, et utilisation quotidienne en milieu urbain. La dynamo sur roue ou dynamo bouteille emploie un principe simple afin de fournir du courant à l’éclairage du vélo. Elle remplace une énergie mécanique (lors du pédalage) en énergie électrique.

Le fonctionnement

La production d’électricité est une conversion, une transformation d’énergie mécanique en énergie électrique. Le montage dynamo sur roue de vélo est très facile. Mais pour fonctionner, certaines mécaniques entrent en jeu. Il y a d’abord le conducteur en cuivre enroulé par une bobine. Au-dessus de la bobine, il y a un aimant. La bobine et l’aimant ne sont pas en contact. L’aimant est relié au galet de la dynamo par un arbre. Voilà pourquoi l’aimant fait autant lorsque le galet tourne. De l’électricité est effectuée dans la bobine quand l’aimant tourne. Il est donc question d’induction électrique. Bref, la dynamo produit de l’électricité qui est ensuite livrée au phare à travers un fil électrique.

Le branchement

Pour le montage dynamo sur roue de vélo, voilà ce qu’il faut faire. D’abord, il faut s’équiper du matériel nécessaire : des connecteurs ou des cosses, du câble électrique, de l’éclairage avant et arrière, ainsi que de la dynamo bouteille. Puis, il faut fixer l’éclairage et positionner la dynamo sur le vélo. Il faut ensuite brancher et positionner les fils électriques. Il ne reste plus qu’à relier la dynamo au système d’éclairage, régler la dynamo bouteille en ajustant l’orientation de l’axe de la dynamo et en réglant sa position sur le pneu. Enfin, il ne reste plus qu’à tester. Pour vérifier que l’éclairage fonctionne, il faut placer le vélo sur le pied d’atelier ou le support vélo.

Les avantages et les inconvénients

Sur une dynamo basique, il n’y a pas d’électricité à l’arrêt. Elle entraîne aussi l’usure du flanc de pneu. Pour être performante, la dynamo doit être bien réglée. Pour un éclairage continu, les roues doivent être parfaitement dévoilées. Elle offre un rendement plus faible qu’une batterie ou des piles. Mais, il y a un léger bruit en continu et friction de la dynamo sur le pneu lorsqu’elle est actionnée. Toutefois, elle présente de nombreux avantages outre le fait que le montage dynamo sur roue de vélo est facile. Parmi les autres avantages, elle permet une attitude écologique, un éclairage fixe et difficile à voler, il n’y a pas de frottement quand elle est débranchée. La dynamo est en même temps très légère, économique à l’achat et indépendance énergétique totale (pas de pile ni de batterie).

Avec quoi se protéger de la pluie à vélo ?
Comment choisir sa potence de vélo ?