Rouler en vélo électrique : ce que je peux et ce que je ne peux pas faire

Un vélo électrique est très pratique pour faire une promenade avec la famille ou les amis. Toutefois, le vélo à assistance électrique demande à l’utilisateur de s’habituer au freinage, à son intensité et son énergie, pour la sécurité. Afin d’avoir la maitrise parfaite du vélo électrique, il est fort conseillé d’apprendre à connaitre le fonctionnement ainsi que le déclenchement de l’assistance électrique.

Vélo électrique :  quels avantages ?

Grâce au moteur électrique que le vélo possède, les usagers n’ont pas besoin de dépenser de l’énergie lors d’une ballade. Une promenade en vélo électrique avec une longue distance sans être trop fatigué est possible car l’assistance vous aide au pédalage. Vous pouvez choisir et trouver les meilleures offres de vélos sur le site hollandbikes.com qui vous apportent une véritable aisance de franchissement des côtes et dont le confort d’utilisation rend la pratique du VAE agréable quelles que soient les conditions.

 Vélo électrique :  son fonctionnement

Suivant son appellation de vélo électrique, il est muni d’un moteur et d’une batterie. Pour préserver au mieux son fonctionnement, il est indispensable de charger la batterie après chaque utilisation. Le fonctionnement de l’assistance électrique dépend du pédalage et de la vitesse du vélo. La mise en marche de l’assistance électrique facilite le démarrage et l’avancement automatique de l’assistance au pédalage. C’est à vous de régler la puissance de l’assistance produite par le moteur à votre besoin, à l’aide d’un tableau de bord sur le guidon. Cette assistance électrique aide à calibrer simplement les vitesses élevées. L’assistance au pédalage baisse progressivement dès que cette vitesse est atteinte. Le vélo électrique fonctionne comme un vélo ordinaire quand l’assistance au pédalage est inactive.

Vélo électrique : les éventualités

Malgré l’assistance électrique, c’est mieux de ne pas l’utiliser sur route plate. C’est possible de rouler avec un vélo électrique dans la pluie sans crainte d’endommager la batterie, car celle-ci est enveloppée par un étui étanche. Vous pouvez aussi rouler avec assistance électrique sous la pluie, en étant très bien équipé par des matériels spécifiques. Pour sécuriser au maximum votre conduite sous la pluie, il est utile de porter des panoplies de protection comme une veste imperméable ou des sur chaussures. Le port du casque n’est pas obligatoire pour rouler avec un vélo électrique. Mais il est très conseillé de le porter pour être plus de sécurisés. Par contre, le port d’un gilet réfléchissant est obligatoire notamment la nuit. Vous pouvez emprunter la piste cyclable en roulant avec un vélo électrique, car il y est autorisé.

Pourquoi construire un abri vélo ?
Achat de vélo électrique léger : profiter d’un guide d’achat